Julie Delille / Théâtre des trois Parques

Le Théâtre des trois Parques entame sa deuxième saison au sein d’Equinoxe. Après l’Impromptu, ses sorcières et ses ânes au cœur du théâtre en ouverture de la précédente saison, prenez vos agendas et notez bien les 16 et 17 février prochain pour assister aux toutes premières représentations de Je suis la bête, adaptation du roman d’Anne Sibran. Un monologue puissant et une expérience sensorielle de spectateur mêlant illusions sonores et visuelles. Pour la saison suivante un nouveau projet est en préparation, qui sera répété discrètement à la maisonnette cette année… une petite forme joyeuse et curieuse en plein jardin d’Eden, deux acteurs et un arbre… ça ne vous rappelle rien ?

 

Crédit photographique : Eva Wollenberg

Chant du bouc

(Deuxième investigation : après celle du théâtre, celle de son chant)

«Au plus profond de soi, chacun cherche un chant capable de lui donner du courage.»

Tarjei Vesaas.

A l’heure où chacun est pour soi, en sauve qui peut, en poussez-vous

Le théâtre propose un rituel pour ensemble et chacun.

Le théâtre comme un chant, une cérémonie.

 

Celle que nous proposerons au cœur de cet hiver

Celle que nous préparons depuis tous ces temps

Celle que nous attendons de partager avec vous

 

Si la forêt s’entrouvre c’est pour laisser passer

L’être à part, unique, qui vient vous renifler

Venez, installez vous, fermez les yeux et… voyez !

 

Il suffira de se laisser un peu d’espace pour s’écouter :

Faire de la place aux histoires qu’on se racontera.

Trouver sa note, son son, son chant unique à soi.

 

On chante comme on s’écrit différemment d’un endroit à l’autre

Les chants comme les silences dépendent de leurs lieux

Entre ces murs, ici, la musique est douce et nous accompagne

 

S’inspirer des oiseaux - être en soi et à la fois :

Le ménure superbe dit Oiseau Lyre (grâce à sa queue d’Orphée) se plaisant à faire résonner

les sons qu’il a surpris au cœur de la forêt

Le petit Colibri qui fait sa part,

L’Aigle qui contemple du dessus, voit les écueils et les chemins faciles, les pièges et les coulées…

Petit passereau léger, plus Rossignol qu’Alouette *

 

Soyons oscines, des rémiges aux rectrices

Passons du rassurant duvet à la chatoyante livrée

Préparons nos syrinx et déployons nos ailes

Alors, suite au chant, il y aura l’envol…

 

«Au plus fort de l’orage, il y a toujours un oiseau pour nous rassurer. C’est l’oiseau inconnu, il chante avant de s’envoler.» René Char

 

* Les amants de Vérone

 

Julie Delille, avril 2017

Equinoxe

Scène nationale de Châteauroux
Avenue Charles de Gaulle
CS 60306 - 36000 Châteauroux

Adm. :+33(0)2 54 08 35 82

Billetterie ouverte

Du mardi au vendredi de 13H à 18H
le samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h

+33(0)2 54 08 34 34

Billetterie en ligne

cinéma l’Apollo

Maison de l'image
4 rue Albert 1er
36000 Châteauroux

Prog.:+33(0)2 54 60 18 75
Adm.:+33(0)2 54 60 18 34

https://cinemaapollo.com